Week-end sur la côte varoise

Varois d’adoption depuis un peu plus de 3 ans, nous en profitons pour découvrir les environs. Le week-end dernier nous avons donc opté pour la côte.

Ça commence du samedi avec la fête du Nom à Sanary. Même si nous sommes arrivés assez tard, nous avons vraiment eu un coup de cœur pour cette fête aux couleurs d’antan.

Si vous voulez vous immerger dans la culture provençale alors il ne faut pas la rater.

Les animations se sont déroulées sur le port, un cadre idyllique. Au programme, découverte des animaux de la ferme; ânes, moutons, coqs… il y en avait pour tous les goûts. Des stands tenus par des personnes habillées en tenues traditionnelles proposaient des produits locaux. Entre les navettes, les olives et la tapenade, nos papilles ne savaient plus où donner de la tête. Pour faire passer tout ça, rien de mieux qu’un jus de raisin fraichement pressé à l’ancienne. Et n’oublions pas le stand de lavande qui rajoute le parfum provençal à cette petite fête familiale bien sympathique. Ne nous arrêtons pas là !!! Le meilleur est à venir et en particulier pour notre Petit Crapaud qui s’est transformé en cocher le temps d’une promenade en calèche. Il s’est tellement pris au jeu qu’il a fallu lui expliquer qu’il ne pouvait pas garder les rênes.

Nous avons ensuite continué notre promenade dans les ruelles de la ville au gré des toiles suspendues dans le cadre de l’exposition « l’Art suspendu ».

Pour bien finir la journée, rien de tel qu’une soirée au restaurant sur le port pour admirer le coucher de soleil. Bye bye la gastronomie provençale et bonjour à la bretonne. Non non, nous n’avons pas honte après une après-midi aux saveurs provençales. Il faut aussi dire maman Crapaud est addict aux crêperies. Pas évident d’en trouver des bonnes dans le sud, il faut bien les tester pour trouver LA bonne crêperie du sud. Ok, on arrête avec les excuses. Nous avons mangé dans une crêperie sur la côte varoise et nous avons adoré ça!

Pour bien continuer ce week-end et profiter de l’après-saison touristique sous le soleil, direction la plage pour louer un paddle. Grande première pour nous! On vous avoue que avant de monter sur le paddle, nous avions l’appréhension  d’aller dire bonjour aux poissons de façon prématurée… Et bien figurez-vous que nous avons fait nos malpolis et que nous sommes restés bien debout 🙂

dsc08082

Le paddle est vraiment un sport agréable qui contrairement à d’autres sports aquatiques comme le surf, ne nécessite pas d’aptitudes particulières si ce n’est un peu d’équilibre… et bien sûr de savoir nager.

Dans l’après-midi, nous sommes passés de ces petites planches flottantes aux gros voiliers avec les Louis Vuitton America’s Cup World Series qui se déroulaient à Toulon. Beaucoup de personnes rassemblés pour soutenir les 6 équipages de la compétition. Une course au top qui laisse rêveur petits et grands. S’ensuit un tour sur le village des exposants avant d’assister à la remise des prix et de voir de plus près les 6 équipes de skipper venant des 4 coins du monde.

Une ambiance de folie durant cette remise de médailles, coupe et… sacs Louis Vuitton! Comment ça on ne les lance pas dans la foule ?!

p1190125

Un grand bravo aux champions de cette édition 2016, les Suédois de la team Artemis Racing. Et bien sûr, aux autres équipes dont la team française Groupama Team France pour leur 4ème place.

Fin du week-end, retour à la réalité : bouchon, boulot, dodo !

img_20160911_201502

Publicités

Sisteron, cité médiévale et Vallée sauvage

Sisteron, ville médiévale, nous a accueilli le temps d’un week-end pour nous montrer sa superbe…sous la pluie ! Notre week-end s’en est vu chamboulé.

DSC_0205

Devant débuter par la visite de la Vallée sauvage, nous avons préféré faire demi-tour vers Sisteron en voyant la pluie arriver. Le week-end a donc commencé par les médiévales qui se tiennent chaque année le 3e week-end d’août. Nous avons déambulé dans les rues aux sons des troubadours, des danses nobles et des fous du roi, le tout sous la surveillance de la Citadelle, perchée en haut de son rocher. Petit Crapaud a joué aux jeux médiévaux avant d’aller boire le verre de l’amitié avec les chevaliers. Place ensuite aux souffleurs de verre, forgerons, vitraillistes… et balade dans le marché artisanal avec une halte au stand de crêpe. Miam un vrai délice.

Un bon moment en famille, dommage que la pluie se soit invitée une grande partie de l’après-midi.

 

Le lendemain, le soleil est enfin revenu ce qui nous a permis de voir la ville sous un autre œil avant de partir à la découverte de la Vallée Sauvage.

DSC_0311

La Vallée sauvage est un parc animalier situé dans un cadre idyllique de montagnes. Nous avons adoré nous balader dans ce magnifique espace à la rencontre des cerfs, chamois, mouflons ou encore sangliers. Petit Crapaud a pris un malin plaisir à nourrir les animaux, ce qui lui a valu de nombreuses léchouilles de la part des chevreuils. Un espace câlin avec les lapins a été aménagé, de quoi faire une petite pause toute douce. Certains animaux sont en semi-liberté ce qui nous a permis de les approcher de plus près et en particulier les chèvres qui se pressaient autour de nous pour avoir à manger pendant que bébé chèvre jouait à faire des sauts de biches. Un moment magique pour petits et grands.

Suite à notre balade, nous avons profité de l’espace pique-nique pour manger face aux cerfs et alpagas.

Pour la petite anecdote, après mangé, avec Petit Crapaud, nous avons été voir l’alpaga de plus près…erreur… il s’est bien fait plaisir à nous cracher dessus.

Encore un week-end au top, plein de découvertes et en particulier une… la première nuit sous tente de Petit Crapaud. Je vous en parlerai dans un prochain article. A suivre donc..

 

Infos pratiques :
Hébergement : Nous avons opté pour la location d’un emplacement tente chez un particulier via le site gamping

Tarif de la vallée sauvage : 11€/adulte – 8€/enfant de 3 à 16 ans – gratuit pour les moins de 3 ans – 1€/sachet de maïs

Restaurant: L’Akène, petite crêperie creusée dans la roche, nous nous sommes laissés séduire par ce cadre hors du commun